Sage-femme ou gynéco : qui va suivre ma grossesse ?

PARTAGER SUR

Gynécologue-obstétricien vs sage-femme : le match !

En réalité, la plupart des femmes enceintes s’imaginent à tort que le suivi de grossesse est l’affaire du gynécologue-obstétricien seul. Elle sont souvent peu informées qu’une sage-femme possède les compétences et l’expérience pour suivre une grossesse physiologique (normale) et procéder à l’accouchement. De la même manière, elles ne savent pas non plus, qu’une grossesse normale peut être suivie en grande partie à domicile, mis à part évidemment pour certains examens et échographies.

Pourtant, le choix est simple, si votre grossesse se déroule normalement et sans souci particulier, vous avez le choix entre vous faire suivre par une sage-femme ou un gynécologue-obstétricien. Si par contre, votre grossesse présente des risques ou si vous avez déjà vécu une grossesse difficile, il vaut mieux vous tourner vers un gynécologue-obstétricien.

A savoir…

En France, de nos jours, 60% des accouchements sont effectués par des sage-femmes et 40% par des gynécologues-obstétriciens.

Le plan « périnatalité » 2005-2007 prévoit une réflexion pour étendre davantage le champ des compétences de la sage-femme.

En matière de suivi de grossesse et d’accouchement, sauf si ces derniers ne deviennent pathologiques, le gynécologue-obstétricien n’est nullement une obligation. Pour faire votre choix, le plus facile est de vous poser les bonnes questions : Préférez-vous être suivie par une personne rassurante et compétente, une bonne conseillère, voire une confidente… ou par un médecin spécialiste des pathologies liées à la grossesse. C’est à vous de faire le bon choix, celui qui vous permettra de vivre ces 9 mois de la façon la plus sereine possible.

Sources :

Dico anti-tabou de la grossesse par Catherine Sandner aux éditions Hachette pratique.

Ma To-do list grossesse de Maï Le Dû aux éditions Marabout.

Votre grossesse au naturel de Claire Gillman aux éditions Marabout.