Sage-femme ou gynéco : qui va suivre ma grossesse ?

PARTAGER SUR

Tout savoir sur la Sage-femme

La sage-femme a une compétence très large dans le cadre de la grossesse, de l’accouchement et de ses suites, de la contraception, de la prévention en gynécologie. Elle assure le suivi médical tout le long de la grossesse. La déclaration, l’examen clinique mensuel, la prescription des examens complémentaires de surveillance et de dépistage (échographies, examens sanguins, prélèvements vaginaux) ainsi que des traitements nécessaires.

Véritable spécialiste de la physiologie féminine, elle est néanmoins formée à dépister la pathologie et partagera s’il y a lieu la surveillance de la grossesse avec un gynécologue-obstétricien, endocrinologue, diabétologue…

CV de la sage-femme :

Les sage-femmes se présentent d’abord à un concours d’entrée très sélectif et enchainent ensuite une formation de cinq années d’études. Ses compétences sont limitées à l’obstétrique et aux grossesses dites normales ou à faible risque.

Ce qu’on lui reproche :

Si la sage-femme est la spécialiste des accouchements dits « normaux », elle peut être démunie devant un accouchement plus difficile. Une femme enceinte, si elle se sent sans doute plus écoutée par une sage-femme, peut se sentir moins confiante si un souci se présentait. La sage-femme n’est pas un « médecin ».

Ce pour quoi on l’apprécie :

Sa connaissance et son expérience de l’accouchement, de l’accueil du nourrisson, de la préparation à la naissance et à la parentalité, de l’allaitement maternel et de la rééducation périnéale, en font un professionnel compétent capable de répondre à toutes les questions de la future à la jeune maman. Son métier est d’accompagner physiquement et psychologiquement la femme enceinte.

On apprécie aussi sa disponibilité, sa capacité à rendre visite à domicile, sa proximité. La sage-femme est celle qui guide tout le travail pendant l’accouchement.

Où la trouve t-on ?

Elle travaille seule, ou avec un médecin à domicile, en cabinet, à la PMI (protection maternelle et infantile) et dans les centres de planification familiale.


Témoignage :

« C’est une fois enceinte de mon troisième enfant, qu’une amie m’a proposé de me faire suivre par une sage-femme libérale à mon domicile… Sceptique au début, j’ai tout de suite apprécié le fait qu’elle vienne chez moi pour pratiquer les examens obligatoires, visites pendant lesquelles je pouvais lui poser toutes mes questions. Cette grossesse a été un vrai bonheur à vivre pendant 9 mois… A chaque question, chaque état-d’âme, chaque crainte… Elle était toujours disponible pour me répondre, me rassurer, me conseiller, soit à l’occasion d’une petite visite ou d’un coup de fil. Lors de mon inscription à la maternité, j’ai demandé à ce que ma sage-femme soit présente le jour de l’accouchement. Ce fut le cas. Et aujourd’hui, je peux dire que si j’avais connu tout le champ de compétences de la sage-femme, j’aurais choisi ce mode de suivi dès ma 1ère grossesse. ».