Sage-femme ou gynéco : qui va suivre ma grossesse ?

PARTAGER SUR

Parmi les professionnels de santé habilités à suivre la grossesse, de la déclaration à la visite postnanale… Il en existe deux très prisés par les futures mamans : La sage-femme et le gynécologue-obstétricien. S’ils ont tous les deux la même compétence médicale pour le suivi d’une grossesse normale, leur spécificité et leur façon d’aborder la grossesse et d’accompagner la future maman est souvent très différente.
Découvrons-les plus en détails pour mieux faire votre choix !

Tout savoir sur le Gynécologue-Obstétricien

Le gynécologue obstétricien est un médecin spécialiste, compétent pour suivre votre grossesse, prescrire les examens complémentaires et les traitements nécessaires. Il a de plus une certaine expertise dans la connaissance et la prise en charge des différentes pathologies en gynécologie et en en obstétrique. La plupart d’entre eux effectuent les échographies eux-mêmes, s’ils possèdent l’appareillage.

Généralement, c’est le premier spécialiste vers lequel les femmes se dirigent pour confirmer une grossesse et la suivre.


CV du gynécologue-obstétricien :

C’est un médecin qui au terme de sa sixième année d’études se spécialise dans la « gynécologie obstétricale ». La femme enceinte est donc pour lui « une patiente ».

La pathologie est à la base de leur formation et de leur pratique.

Ce qu’on lui reproche :

On lui reproche le plus souvent de ne faire preuve d’aucune empathie vis à vis de ses patientes… Ils ont parfois l’air quelque peu insensibles quant aux états-d’âmes de leurs patientes, surtout quand ces dernières ne présentent aucun souci véritable ou pathologie sur le plan de la grossesse.

Le plus souvent, le gynécologue-obstétricien n’est pas celui qui vous accouche réellement, il apparaît lors de l’accouchement quand celui-ci présente des risques, ou pour utiliser leviers et forceps. L’accouchement en lui-même est surtout l’affaire de la sage-femme.

Pourquoi on l’apprécie :

Il suit toute la grossesse et pratique souvent lui-même les échographies. Ce qui permet de ne pas passer par différents spécialistes. Il est efficace pour le suivi des grossesses pathologiques, ce qui signifie que si vous avez un petit ou gros problème pendant la grossesse, il est plus à même de vous aider à poursuivre votre grossesse dans les meilleures conditions. C’est souvent plus confortable et plus rassurant quand on attend son premier enfant ou quand a déjà eu une ou plusieurs grossesses à risque.

Où le trouve t-on ?

On peut le consulter à l’hôpital ou dans son cabinet.


Témoignage :
« J’ai le sentiment que mon gynécologue-obstétricien me connaît par coeur ! Tout simplement, parce qu’il a suivi mes trois grossesses, lesquelles ont présenté à chaque fois de petits soucis… Entre hypertension, bébés prématurés, infection… Plus de peurs que de mal, car grâce à mon gynécologue, mes trois enfants sont aujourd’hui en pleine forme. Suite à ma première grossesse difficile, dès mon 2ème enfant, j’ai été suivi comme grossesse à risque. Cela m’a considérablement rassuré… Mon gynécologue avait tous les éléments en main, tout mon historique de grossesses, d’examens… je savais que si quelque chose de grave m’arrivait, il saurait tout de suite trouver la prise en charge adaptée à ma situation. »