Papa ou Maman : quel nom de famille pour bébé ?

PARTAGER SUR

Les 818 565 enfants nés en 2014 portent majoritairement le nom de famille de leur papa, selon une étude de l’Insee récemment publiée.

Depuis 2005, les parents ont la possibilité d’accoler les noms des deux parents pour le nom de famille de leurs enfants, dans l’ordre qu’ils souhaitent : père-mère ou mère-père. Or, cette nouveauté, bien que saluée, n’est pas encore devenue la norme à l’Etat Civil.

En effet, selon les chiffres de l’institut national de la statistique et des études économique, 83 % des bébés nés en 2014 portent seulement le nom de leur papa, et ce pourcentage passe à 95 % pour les bébés de couples mariés.

Seulement 7 % des bébés nés en 2014 ont reçu le nom de leur mère seul. Dans la quasi-totalité de ces cas (98 %), les parents ne sont pas mariés, et plus de 9 fois sur 10, le père n’a pas reconnu l’enfant à la naissance.

Les enfants nés hors mariage portent beaucoup plus souvent le seul nom de leur mère que ceux issus d’un couple marié (11 % contre moins de 1 %), mais aussi plus fréquemment les noms accolés de leurs deux parents (14 % contre 5 %). En tout, seul un enfant sur dix porte les noms de ses deux parents accolés.

L’étude montre que la transmission du nom dépend aussi beaucoup de l’origine géographique et du pays d’origine des parents. Ainsi, les parents venant du Portugal et de l’Espagne, sont plus enclins à transmettre leurs deux noms de famille, conformément à la tradition de leur pays d’origine. Les régions du sud-ouest sont également celles où l’on enregistre le plus de bébé au nom de famille composé, environ 16 % des bébés nés en 2014. A l’inverse, seulement 6 % des nouveau-nés dont les mères habitent le Territoire de Belfort, le Doubs ou le Nord-Pas-de-Calais portent les noms de leurs deux parents.