Nouveaux changements pour le congé parental

PARTAGER SUR

Le gouvernement étudie la possibilité de raccourcir encore le congé parental et de réduire la prime de naissance. A la clé notamment, entre 300 et 400 millions d’économie pour la Sécurité Sociale.

Actuellement il est possible de prendre un congé parental d’une d’urée d’un an pour le premier enfant et d’une durée de un à trois ans à partir du second. Les mesures envisagées réduiraient le congé à partir du deuxième enfant à un maximum. Cela permettrait à la sécurité sociale de faire entre 300 et 400 millions d’euros d’économie.

De plus la prime de naissance actuellement de 923€, serait également réduite à partir du second enfant.

Ces nouvelles mesures à l’étude vont à l’encontre de celles adoptées en juillet avec la loi sur l’égalité homme-femme, loi qui permettait d’allonger le congé parental s’il était partagé entre les deux parents.