Le yoga pour combattre la déprime de la grossesse

PARTAGER SUR

Une étude publiée dans la revue Complementary Therapies in Clinical Practice fait état des bienfaits pour les femmes enceintes du « yoga en pleine conscience » contre la dépression et le baby blues. 

Une future maman sur cinq souffre de dépression. C’est le constat duquel sont partis les chercheurs de l’université du Michigan, qui se sont intéressés dans une étude aux effets du yoga sur les futures mamans. Car si les antidépresseurs présentent une solution à l’anxiété et au stress des futures mères, nombreuses sont celles qui refusent ces traitements par peur de danger pour leur enfant à naître. Des alternatives sont donc nécessaires pour permettre aux femmes enceintes de gérer de manière naturelle et saine leur éventuelle déprime.

Les chercheurs ont suivi des femmes enceintes présentant des risques de troubles psychiatriques et leur ont fait suivre un programme de « yoga en pleine conscience » pendant dix semaines. Résultat : ces mères ont vu leurs symptômes dépressifs chuter. « Nous entendons parler de femmes enceintes qui tentent la pratique du yoga pour réduire leur stress, mais nous manquions de données d’efficacité », explique l’auteur principal, le Dr Maria Muzik, professeur adjoint de psychiatrie et chercheur adjoint au Center for Human Growth and Development de l’UOFM. «Notre travail apporte les premières preuves que le yoga peut être une alternative efficace au traitement pharmacologique de la dépression et du stress pour les femmes enceintes ».