Le test de Guthrie : un dépistage obligatoire à la naissance de bébé

PARTAGER SUR

Entre autres examens que doit subir votre bébé après la naissance, le test de Guthrie est une piqûre pratiquée au talon entre le 3ème et le 4ème jour après sa naissance. A la clé, un diagnostic rassurant avant de ramener bébé au nid.Depuis 40 ans, ce dépistage néonatal organisé par l’Association française pour le Dépistage et la Prévention des Handicaps de l’Enfant, s’emploie à rassurer les parents et dépister les enfants. En 2010, la majorité des 830 000 enfants qui ont vu le jour, se sont donc fait piquer le talon et prélever très exactement 9 gouttes de sang selon le protocole, au troisième jour de leur naissance.

S’il est bon que ce test soit pratiqué avant la sortie de la maternité, il peut être pratiqué à domicile par une sage-femme pour les mamans qui souhaitent anticiper leur retour à la maison avec bébé.

Test de Guthrie : à quoi ça sert ?

But de l’opération ? Déceler les maladies suivantes : phénylcétonurie, hypothyroïdie congénitale, hyperplasie congénitale des surrénales, mucoviscidose et drépanocytose. Indécelable à la naissance sans ce test,ces affections aux noms qui font peur peuvent être graves voire mortelles à long terme si elles ne sont pas immédiatement prises en charge.Deux semaines  après la piqûre les résultats tombent, et ils sont assez encourageants puisque le test ne s’est révélé positif que pour 949 enfants sur les 830 000 naissances françaises en 2010.