Grossesse : la vitamine D pour lutter contre l’asthme chez l’enfant

PARTAGER SUR

Une récente étude américaine démontre que 10 minutes de soleil par jour, pour une femme enceinte, pourrait réduire le risque d’asthme chez les bébés. 

Qui a dit que le soleil n’était pas bon pour les femmes enceintes ? S’il est recommandé de rester prudente et de ne pas s’exposer trop longtemps au soleil, ce n’est pas pour autant qu’il est interdit de faire, de temps en temps, le plein de vitamine D. En effet, selon une nouvelle étude publiée en février dernier, il serait plus que bénéfique que de profiter des quelques belles journées ensoleillées lorsque l’on est enceinte.

Le manque de vitamine D responsable de l’asthme ?

Après plusieurs tests et examens, des chercheurs de l’Université du Kansas aux Etats Unis, ont découvert que les carences en vitamine D chez les femmes enceintes ont un lien direct avec l’apparition d’allergies respiratoires chez l’enfant telle que l’asthme.

Pour en arriver à démontrer cette surprenante corrélation, les scientifiques ont décidé d’analyser les données de 600 000 enfants asthmatiques, en étudiant principalement leurs lieux de naissance ainsi que les régions dans lesquelles leurs mamans ont passé leur second semestre. Les résultats publiés dans l’American Journal of Health Economics illustrent finalement le postulat de départ des chercheurs : la vitamine D présente dans le sang des futures mamans protège les enfants.

En définitive, il suffirait de 10 minutes quotidiennes d’exposition au soleil afin de diminuer le risque d’asthme chez les enfants. Attention, il faut malgré tout rester raisonnable parce que trop de soleil peut engendrer l’apparition du masque de grossesse, aussi appelé le chloasma.