Enceinte et pilule : quels sont les risques ?

PARTAGER SUR

Démarrer une grossesse sous pilule est possible, même si c’est extrêmement rare. Retour sur cette situation paradoxale.

Comment fonctionne une pilule ?

Une pilule « classique » combine deux hormones, un progestatif et un estrogène, qui modifient les taux d’hormones chez la femme. De cette manière l’hypophyse (une petite glande dans le cerveau) « croit » que la femme est déjà enceinte et donc ne stimule pas les ovaires pour fabriquer un ovule.

La pilule se présente le plus souvent sous la forme de plaquettes de 21 comprimés que l’on prend quotidiennement, en espaçant deux plaquettes par sept jours d’arrêt. Des « règles » de frustration de pilule arrivent lors de cette pause.

Quand on commence une plaquette, après sept jours de prise de pilule ininterrompue (soit sept comprimés de suite), l’hypophyse est bernée. C’est pour cela qu’un oubli de pilule de plus de 12 heures (ou de plus de trois heures seulement pour les micro-progestative) lors de cette première semaine est plus risqué qu’un oubli au cours de la 2e ou 3e semaine de la plaquette. D’ou le risque de tomber enceinte alors qu’on prend la pilule!

Quels risques de tomber enceinte sous pilule ?

Les femmes qui prennent la pilule n’ont que très peu de risque de tomber enceinte, sauf si :

-elles ont oublié la pilule dans un certain délai par rapport à la date du rapport,

-elles ont fait une pause de plus de sept jours ou pris moins de 21 comprimés,

-elles ont eu des vomissements ou des diarrhées sévères dans les quatre heures après la prise de pilule,

-elles ont pris des médicaments qui peuvent jouer sur l’efficacité de la pilule (antituberculeux, barbituriques, antiasthmatiques). Avant tout traitement, prévenez donc votre médecin du type de contraception hormonale que vous suivez.

Un oubli de pilule (même un seul) entraine toujours un risque de grossesse s’il y a eu des rapports non protégés (ou si le préservatif a craqué) dans les 5 jours avant l’oubli ou dans les 7 jours après (selon le type de pilule, le risque peut durer le temps d’une plaquette).

Il arrive aussi, très rarement, que l’on tombe enceinte même si on n’a jamais oublié de prendre sa pilule. Rappelons que celle-ci n’est efficace « qu’à » 99 %… Sylvie en témoigne : « Je suis tombée enceinte trois fois sous pilule, avec chaque fois une pilule différente et sans oubli ! Par la suite, mon médecin m’a dit que mon foie ne devait pas supporter la pilule et du coup qu’il l’évacuait, d’où son inefficacité… j’ai dû changer de moyen de contraception ».

 Suite de l’article >>