Enceinte : arrêter de fumer pour avoir une récompense

PARTAGER SUR

Une étude scientifique de l’université de Glasgow au Royaume-Uni a montré que les femmes enceintes et fumeuses arrêteraient deux fois plus facilement de fumer si on leur proposait une récompense en échange.

Les scientifiques ont suivi 612 fumeuses enceintes et les ont réparties en deux groupes. Dans le premier groupe, les femmes devaient recevoir des bons d’achat de 500€ si elles s’engageaient à être suivies médicalement pour arrêter définitivement de fumer. Pour leur expérience, les scientifiques ont distribué les récompenses par palier : de 67€ lorsque la date d’arrêt du tabac était fixé, à 268€ si l’analyse de souffle confirmait l’arrêt.

Pour le second groupe, pas de récompense promise, simplement une prise en charge médicale pour aider les femmes enceintes à arrêter de fumer comprenant 10 semaines de substituts nicotiniques, des appels de suivi et des entretiens réguliers avec un professionnel.

A la fin de l’expérience, les chercheurs ont remarqué que le nombre de femmes ayant arrêté de fumer était bien plus élevé dans le groupe ayant reçu des bons d’achat, 23% d’arrêt contre 9% dans le groupe sans bon d’achat.

La méthode peut être jugée contestable, mais rappelons que le tabagisme durant la grossesse peut entraîner des grossesses extra-utérines, des fausses-couches et des accouchements prématurés. Au niveau du fœtus le tabac peut être à l’origine, entre autres, de malformations cardiaques, de problèmes respiratoires et de retard de croissance intra-utérin.