Doit-on encourager les salariées à congeler leurs ovocytes ?

PARTAGER SUR

Selon NBC News, les deux entreprises souhaiteraient financer la congélation d’ovocytes afin de permettre aux femmes qu’elles emploient d’avoir des enfants plus tard. Pour Facebook et Apple qui comptent plus d’hommes que de femmes dans les rangs de leurs salariés, il s’agirait d’attirer la gent féminine. Le message envoyé est qu’il n’est pas nécessaire de faire un choix entre carrière et vie de famille.

Pour les opposants, le message est tout autre : en congelant des ovocytes, on incite les femmes à penser d’abord à leur carrière, leur vie de famille pouvant être repoussée grâce à la science.

En France, les femmes qui n’ont pas de problème de santé pouvant porter atteinte à leur fertilité n’ont pas le droit d’avoir recours à cette pratique.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Doit-on permettre aux femmes qui le souhaitent de congeler des ovocytes en vue d’une insémination tardive ? Les employeurs ont-ils leur place dans ce débat ?