Comment bien communiquer avec bébé et le stimuler in utéro ?

PARTAGER SUR

9 mois, c’est long voire interminable, avant d’enfin rencontrer ce petit être qui grandissait doucement dans notre ventre. 9 mois de doutes, de craintes, de peurs, de questions… du « comment va-t-il ? » ; « m’entend-il ? » ; « bouge-t-il suffisamment ? »… Pas facile de communiquer avec bébé, et pourtant votre enfant sait vous répondre.

La communication et stimulation in utéro : bonnes ou mauvaises raisons ?

Pour toutes les femmes enceintes, sentir bébé bouger dans son ventre est un véritable bonheur. Mais ressentir ses coups lorsqu’on lui parle, lui chante une chanson, lui offre une caresse en passant doucement notre main sur ce gros bidon… c’est encore plus réjouissant ! Cette première forme de communication in utéro, ce lien qui se crée entre mère et enfant avant même de s’être rencontrés face à face… ça c’est l’extase ! La communication maman/bébé in utéro, oui c’est possible et bienfaisant, à petites gouttes cependant…

Les bonnes raisons d’une stimulation in utéro :

Stimuler bébé dans son ventre, pourquoi pas, il peut y avoir de bonnes raisons à cela… Tout d’abord le sentir bouger pour être rassurée, quand il nous semble ne pas l’avoir senti pendant un long moment. Cela apaise maman et surtout, être une maman zen c’est avoir un bébé zen. Cette première raison est sans doute la plus évoquée par les femmes enceintes. La seconde et bonne raison d’une stimulation in-utéro est également la création du lien mère/enfant. S’apercevoir que bébé bouge ou donne des coups quand maman fait telle ou telle chose, c’est déjà communiquer ! L’instinct maternel peut déjà permettre grâce à cette forme de communication, de faire comprendre à la mère ce que son petit être en elle aime ou n’aime pas… une chanson, une position, une voix, ect. Enfin, communiquer avec bébé peut également l’aider à mieux appréhender ce qu’il va découvrir après sa naissance.

Mauvaises raisons & sur-stimulation :

Comme souvent, s’il y a de bonnes raisons, il y en a aussi de mauvaises… Ainsi, vouloir par exemple à tout prix stimuler bébé pour augmenter ses capacités psychomotrices serait une erreur, c’est bien trop tôt. Le fœtus est déjà en apprentissage constant dans votre ventre, et tous ses systèmes sensoriels tels que le toucher, l’odorat, le goût, l’équilibre, l’audition et même la vision, si primitive soit-elle se mettent déjà en place in utéro. Vivre sa vie dans votre ventre lui suffit donc amplement, nul besoin de le sur-stimuler de l’extérieur dans l’espoir d’en faire un futur Einstein. La sur-stimulation peut même être contre-productive si vous avez tendance à trop le déranger. Pour grandir et se développer, bébé a avant tout besoin de dormir. Alors stimuler bébé de temps en temps pour les bonnes raisons citées plus haut, oui, mais sur-stimuler bébé tous les quarts d’heure en ne respectant pas son besoin de repos, non, pas question !